Abbaye d'Acey

En 1136, l’abbaye de Cherlieu (Haute-Saône), récemment fondée par l’abbaye de Clairvaux, établit sa première édification dans la vallée de l’Ognon. L'abbaye d'Acey voit ainsi le jour, avec les faveurs d’Anséric, archevêque de Besançon, et de Raynaud III, comte de Bour-gogne. L'ampleur des constructions d'origine, en particulier l'église, indique qu'une communauté nombreuse habitait ces lieux. Après deux siècles de belle prospérité, arrivent les temps difficiles. Les moines vont partager avec leurs voisins les épreuves des invasions, des guerres, des difficultés économiques… Les bâtiments à l'abandon souffrent et vers 1650 les voûtes des six premières travées de la nef centrale de l'église s'effondrent. En 1683, un incendie détruit le monastère du XIIe siècle. Au XVIIIe siècle, la Franche-Comté, désormais terre française et contrée paisible, vit une période de reconstruction dont bénéficiera l'abbaye. 1780 voit la fin des travaux, mais la Révolution disperse les quelques moines restants et le patrimoine. Vers 1855, une communauté se reconstitue. En 1937, Acey retrouve son titre d'abbaye et reprend une vitalité jamais démentie jusqu'à nos jours. Fidèle à cet élan, la communauté d'aujourd'hui s'efforce de garder l'esprit du premier Cîteaux, seule héritière des treize monastères d'hommes fondés en Franche-Comté au XIIe siècle.

 

Infos pratiques

Adresse

Abbaye d’Acey
39350 Vitreux

Visite

Seule l’église est ouverte au public
Semaine : 8h-12h / 14h-18h
Dimanche : 8h-10h30/14h-16h30

Coordonnées GPS 47° 15’ 42’’ Nord / 5° 39’ 25’’ Est
Autres infos acey.eglisejura.com